Le role des cgp pour le patrimoine

Pour bien gérer votre patrimoine

La gestion d'actifs nécessite un intérêt dans les nouvelles économiques, financières et fiscales. Votre travail nécessite généralement certaines compétences liées à votre pratique commerciale. Par conséquent, nous offrons nos services et notre expérience pour nous aider dans la construction, la protection et la transmission de vos actifs. Par exemple, vous voulez acheter une propriété ou lever des capitaux pour la transmettre à vos héritiers. Vous devriez penser à un futur produit rentable tel que l'assurance-vie, le plan d'épargne-logement ou le plan d'épargne de capitaux propres. Votre activité professionnelle vous pèse et vous souhaitez arrêter de travailler progressivement, mais vous savez que votre retraite sera insuffisante pour garantir votre avenir. Dans ce cas, vous devez prioriser le soutien qui garantit un revenu régulier à l'avenir, le type d'assurance-vie ouverte, l'investissement locatif ou le contrat Madelin si vous êtes travailleur autonome. Les épargnants qui veulent recevoir un revenu régulier ont subi plusieurs options, encore une fois, l'âge l'emporte. Si vous êtes un dirigeant dynamique, vous aurez recours à des produits plus risqués, tels que les médias qui dépendent du marché boursier.

L'importance des cgp en finance

L'activité d'un conseiller en gestion de patrimoine

Si, d'un autre côté, vous êtes préretraité, vous choisirez à la place des placements sûrs. La règle est la suivante: si le risque est proportionnel à la performance, les performances augmentent avec le temps. Faites également attention aux raisons fiscales. Un bon investissement ne rime pas toujours avec des avantages fiscaux. Il existe deux principales sources de revenus pour les UGP: les honoraires de conseil et les commissions reçues en tant qu'intermédiaires dans les produits proposés aux clients. Le conseil reste très mineur. Il ne représente que 12% de l'activité de CGP. Ils mentionnent principalement la valorisation des actifs, le suivi du portefeuille et la sélection des produits. En moyenne, les UGP indiquent qu'elles effectuent 15 missions de conseil par an et que 61% des solutions préconisées sont mises en œuvre. Cependant, ces missions ne sont facturées que dans 37% des cas. Par conséquent, les commissions constituent l'essentiel des revenus des entreprises (88%). Parmi les sources de commissions, les produits d'assurance-vie et d'exonération fiscale et immobilière ressortent clairement.